En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Protection de l'instrument - Laurent Vallée Luthier à Lyon


COMMENT PROTÉGER SON INSTRUMENT EN HIVER ?


 

03.jpg  31.jpg

L'hygrométrie

 

La variation du taux d'humidité dans l'air peu endommager votre instrument. En effet, le bois emmagasine ou rejette cette humidité, ce qui engendre une modification des tensions qui s'exercent sur l'instrument. Ce phénomène influe sur la qualité du timbre. Vérifiez donc l'hygrométrie de votre logement à l'aide d'un hygromètre calibrable.

Pour calibrer votre hygromètre

► Dans une tasse tasse d'eau (20 cl environ) ajouter 2 cuillers à soupe de sel de table (chlorure de sodium).

► Positionner le mélange dans une boite étanche pas trop grande.

►Poser l'hygromètre à côté de la tasse et refermer votre boite. Bien faire attention que cette dernière soit hermétique afin que l'air la contenant sature en sel.

► Attendre environ 12 h.

► À l'aide de la vis située au dos de votre hygromètre, positionner l'aiguille sur 75%. Attention ce réglage n'est valide qu'avec du sel fin de table.

 

En dessous de 40% d'humidité, il est conseillé d'utiliser un humidificateur afin de conserver une bonne sonorité de votre instrument et d'éviter des fractures de sécheresse.

 

 

Le froid

Si votre étui n'est pas assez isolé, il est préférable de vous munir d'un pyjama en soie naturelle ou d'un foulard pour envelopper votre instrument et ainsi le protéger contre le froid.

 

 

La pluie et la neige

Sachez que si vous craignez que votre étui de violon, d'alto ou de violoncelle se détériore avec la pluie ou la neige, il existe des imperméables d'étui.

 

 

Le nettoyage

Pensez, toute au long de l'année à essuyer votre violon à l'aide d'un chiffon doux après avoir joué.